fbpx
Ayez accès en direct, par vidéo-conférence, à une kinésiologue qui évaluera votre
condition et vous donnera les meilleurs conseils ou exercices à appliquer.
TDAH et activité physique
De L’activité physique et le TDAH
18 septembre 2019
Exercice et cancer
Activité physique et cancer
13 octobre 2020

Qu’est-ce que l’apnée du sommeil?

Apnée du sommeil

Vous ronflez énormément? Vous êtes fatigués de vous endormir partout? Vous avez l’impression que votre sommeil n’est pas récupérateur? Ce sont tous des symptômes importants de l’apnée du sommeil.

L’apnée du sommeil est un trouble respiratoire qui interrompt votre respiration durant votre sommeil pendant quelques secondes, et ce, à plusieurs reprises au cours de votre nuit.

Le ronflement important est un signe que l’air a de la difficulté à circuler librement vers vos poumons. L’apnée survient quand vos voies respiratoires se ferment et empêchent l’air de pénétrer. Il y a alors une baisse du taux d’oxygène dans votre sang, ce qui envoie un message à votre cerveau de vous réveiller afin que vous puissiez reprendre une respiration normale. Ces petits réveils ne sont pas tous conscients mais ils limitent votre corps dans son processus de récupération.

 

 

Qui peut avoir de l’apnée du sommeil?

Il existe plusieurs facteurs de risque pour l’apnée du sommeil. Les principaux facteurs de risque sont :

  • Être un homme de plus de 40 ans,
  • Avoir un surplus de poids important,
  • Avoir un cou large et un menton dissimulé dans votre cou.

Si vous avez certains de ces points, vous êtes plus à risque de développer de l’apnée du sommeil.

 

L’activité physique comme traitement pour l’apnée du sommeil

L’activité physique peut s’ajouter au traitement conventionnel (masque). Par exemple, aller marcher, faire des exercices d’étirement, ou de la musculation peuvent apporter un effet très positif sur le sommeil et l’indice d’apnée. Il n’est pas nécessaire de pratiquer une activité physique d’intensité élevée pour avoir de meilleurs résultats. La régularité semble l’élément qui revient le plus souvent dans les études comme critère pour avoir des résultats.

Donc, pour améliorer votre sommeil et réduire la gravité de votre apnée du sommeil, il serait bénéfique de faire une activité qui vous fait bouger, minimalement 3 fois par semaine pendant 30 minutes.

Certainement, perdre du poids aide à améliorer la condition. Cependant, dans les études, les effets étaient présents malgré l’absence de perte de poids chez les participants. Le simple fait de bouger, d’activer les muscles du corps et la respiration apporte des bienfaits pour réduire l’apnée du sommeil.

 

Vous êtes intéressés à lire des études à ce sujet?

Comments are closed.